logo demenager facile

Peut-on effectuer un déménagement pendant un confinement ?

Déménageur covid 19

Nous avons vécu deux années de crise sanitaire et aujourd’hui, le 14 mars 2022, le gouvernement décide de diminuer les mesures. Malgré cela, la COVID 19 est encore présente. C’est pour cela qu’un nouveau confinement peut ainsi revenir d’actualité.

Il est tout à fait possible de déménager pendant le confinement. Les entreprises de déménagement ont été une des rares à ne pas devoir arrêter leur activité pendant cette période difficile. 

Il reste tout de même un protocole à suivre pour effectuer votre déménagement dans les règles : munissez-vous de votre justificatif et attestation dérogatoire de déménagement, limitez-les interactions avec les déménageurs, lavez-vous régulièrement les mains et le port du masque reste obligatoire.

Les nouvelles mesures sanitaires

Suite à la propagation de la COVID 19, des mesures inédites ont été prises au niveau mondial. Après des mois sous protocole sanitaire, le 14 mars 2022, le gouvernement décide d’alléger certaines mesures

  • fin du port du masque en intérieur ainsi que dans les établissements scolaires et professionnels 
  • suspension du pass vaccinal, excepté dans certains lieux  
  • certaines dates d’examens sont reportés à début-mai, notamment les spécialités au BAC
  • pour les déplacements en dehors de la France, selon votre schéma vaccinal, la période d’isolation n’est plus obligatoire 
  • le vaccin est autorisé à partir de 5 ans, pour les personnes ayant moins de 18 ans, il requiert de l’autorisation parental
  • les personnes “cas contact” doivent désormais effectuer qu’un seul test
  • plus besoins de réaliser de test PCR pour démontrer que l’antigénique est positif
  • après un auto test positif, un test PCR doit être réalisé 
  • le télétravail n’est plus obligatoire mais reste conseillé  

 

Cependant, même si la crise sanitaire est ralentie, elle reste d’actualité. Il est fortement recommandé de respecter les gestes barrières en vigueur :

 

  • lavez-vous régulièrement les mains
  • toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir
  • utilisez un mouchoir à usage unique et jetez le après son utilisation
  • évitez les embrassades, saluez vous sans vous serrer la main 
  • portez le masque dans les transports en commun 

Déménagement et confinement : une période difficile pour tout le monde

Le confinement a eu un impact sur beaucoup de secteurs d’activités. Le milieu du déménagement, quant à lui,  a été, dans l’ensemble, épargné. Néanmoins, le protocole sanitaire a imposé des règles strictes qui ont ralenti l’activité. 

Nous vous proposons un retour sur les différentes étapes de la crise sanitaire, de l’apparition du corona à l’allègement des mesures. Puis, une interview d’un déménageur qui explique les conséquences de la crise sur son entreprise.

Retour sur les faits

Pour mémoire, depuis son début, le protocole sanitaire a évolué et a été de nombreuses fois modifié. Nous vous proposons un petit retour sur les différentes périodes que nous avons vécu depuis novembre 2019. 

Novembre 2019 : La crise sanitaire démarre en Chine, elle s’étend rapidement en Europe puis en France à partir de janvier 2020. 

Février 2020 : le confinement est annoncé dans certains états de Chine et commence à être évoqué par les pays européens. 

12 mars 2020 : 1er allocution du président français Emmanuel Macron. Il annonce la fermeture de l’ensemble des établissements scolaires (de la crèche aux universités). Malgré tout, le premier tour des élections municipales est maintenu. 

16 mars 2020 : lors de sa 2 ème allocution, Emmanuel Macron annonce le premier confinement. Aucuns déplacements sans attestation sous peine d’une amende, les entreprises arrêtent partiellement ou totalement leurs activités. 

11 mai 2020 : après 2 mois de confinement, le gouvernement déclare un déconfinement progressif. Première phase de déconfinement avec les établissements scolaires et limite des 100 km pour se déplacer. 

28 mai 2020 : 2ème phase de déconfinement, la limite des 100 km est levée et les restaurants et bars rouvrent.

Octobre 2020 : les établissements recevant du public ferment peu à peu (piscines, bars, restaurants, …) et le gouvernement met en place le couvre-feu dans les grandes villes de France. Fin octobre, le gouvernement annonce le 2ème confinement. 

Décembre 2020 : le confinement est levé, cependant le couvre feu reste en place (de 20 heures à 6 heures). Les rassemblements pour les fêtes de fin d’ années sont déconseillés. 

Janvier 2021 : le couvre-feu est avancé à 18 heures et c’est le début de la vaccination. 

1er avril 2021 : le 3ème confinement allégé est mis en place.

Mai 2021 : c’est le début du déconfinement en 4 étapes. D’abord, la rentrée en présentiel des primaires, collégiens et lycéens en demi-jauge, la fin des attestations de déplacement en journée. Peu de temps après, le gouvernement autorise la réouverture des bars et des restaurants en terrasse ainsi que des autres établissements publics. Enfin, le couvre-feu passe à 21 heures.

Juin – Juillet 2021 : le couvre-feu est décalé à 23 heures et la vaccination est disponible à partir de 12 ans.

Septembre 2021 : la rentrée scolaire est en présentiel et le pass sanitaire est obligatoire dans les établissements recevant du public. 

Décembre 2021 : les français entrent dans la 5ème vague de la COVID 19. Le gouvernement met en place une campagne de vaccination, il impose 3 jours de télétravail minimum en entreprise.

14 mars 2022 : le port du masque n’est plus obligatoire en intérieur. La plupart des mesures sanitaires sont levées. 

Thème interview : comment organisez-vous les déménagements pour respecter les gestes barrières et vous protéger ?

  • Déménageur interviewé : Pseudo « Sartre »
  •  Intervieweuse : Muriel, conseillère Déménager Facile
  •  Date interview : 30 mars 2020
  •  par téléphone
YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

PGlmcmFtZSB0aXRsZT0iaW50ZXJ2aWV3IGNvbmZpbmVtZW50IiB3aWR0aD0iODAwIiBoZWlnaHQ9IjQ1MCIgc3JjPSJodHRwczovL3d3dy55b3V0dWJlLW5vY29va2llLmNvbS9lbWJlZC9uWjExMTZyUi1PMD9zdGFydD0xJmZlYXR1cmU9b2VtYmVkJnJlbD0wJmVuYWJsZWpzYXBpPTEmb3JpZ2luPWh0dHBzJTI1M0ElMjUyRiUyNTJGd3d3LmRlbWVuYWdlcmZhY2lsZS5jb20mY29udHJvbHM9MSIgZnJhbWVib3JkZXI9IjAiIGFsbG93PSJhY2NlbGVyb21ldGVyOyBhdXRvcGxheTsgY2xpcGJvYXJkLXdyaXRlOyBlbmNyeXB0ZWQtbWVkaWE7IGd5cm9zY29wZTsgcGljdHVyZS1pbi1waWN0dXJlIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+

Retranscription de l’interview audio « comment organiser un déménagement en période de confinement »

Muriel : Bonjour Monsieur, c’est Muriel de Déménager Facile. C’est au sujet du déménagement de Réding à Morigny-Champigny, les 15 m3. Est-ce que vous aviez un équipement spécifique pour ce déménagement ?

Déménageur « Sartre » : Pas forcément d’équipement spécifique. On a des vêtements de travail, comme d’habitude. Ajoutez à cela que l’on a des gants.

On est aussi équipes de petites bouteilles de gel hydroalcoolique, que l’on utilise chaque demi-heure.  Car on est en contact avec des meubles, des cartons déjà touchés par des clients. On doit se laver chaque demi-heure.

A la fin du travail, on a du savon, de l’eau, de l’eau de Javel dans le camion, pour se désinfecter.

Muriel : Comment vous êtes-vous organisés pour respecter les gestes barrières avec les clients et avec l’équipe, hormis l’utilisation de gel hydroalcoolique ?

Déménageur « Sartre » : On a commencé par les lettres de voiture, sur recommandation de Déménager Facile ou de différentes plateformes : on les signe à distance.

On les envoie au client par email qui va la signer. Pour la réalisation du chantier, le client prend ses distances, et nous aussi.

Le client nous indique de loin les meubles qu’on doit prendre, et les meubles qu’on ne doit pas prendre. Au sein de l’équipe, comme c’est un déplacement, d’habitude, on se déplace avec 2 déménageurs et un chauffeur-déménageur.

Dans le moment actuel, on s’est mis en sous-effectif exceptionnel. Dans le camion, on ne peut pas prendre plus de 2 personnes. Donc pour la réalisation de ce chantier, on était 2 personnes. J’étais moi-même déménageur et il y avait mon chauffeur-déménageur. C’est pour marquer la distance en route : entre le chauffeur et le déménageur, il y a toujours la place du milieu qui est vide.

Muriel : est-ce que le respect des règles sanitaires a empêché la réalisation d’une partie du déménagement ? ou pas du tout ?

Déménageur « Sartre » : pas forcément, il n’augment pas forcément la réalisation d’un déménagement, mais cela augmente le temps de réalisation du déménagement passant de 30 à 40%.

Comme on se met en sous-effectif, et en plus avec les pauses que l’on fait toutes les demi-heures pour se laver les mains, pour mettre la solution de gel hydroalcoolique pour se désinfecter, donc, ça prend du temps.

Muriel : Aviez-vous pris des précautions particulières pour anticiper le chargement du camion ?

Déménageur « Sartre » : Chaque jour, chaque jour, on prend des précautions, on nettoie le camion entre chaque client. On doit faire attention de ne pas tout mélanger. On est toujours avec des serpillières, des chiffons, pour désinfecter la cellule du camion, avec de la Javel. Avec les moyens du bord, car en ce moment, c’est la pénurie pour avoir tout ce qu’il faut.

Mais on fait avec les moyens du bord, on désinfecte toute la cellule avec de la Javel, pour chaque client.  Figurez-vous que l’on a réalisé 5 à 6 déménagements depuis le début de la semaine. Il faut à chaque fois désinfecter la cellule du camion. On désinfecte aussi la cabine.

Muriel : Là où vous conduisez. Cela rejoint ma question suivante : Quelles précautions vous prenez pour l’habitacle ? Donc vous libérez la place du milieu et vous désinfectez.

Déménageur « Sartre » : On a des lingettes humides, du gel hydroalcoolique. On a 10L d’eau pour le lavage des mains, du savon de Marseille. Si on n’a pas de gel hydroalcoolique, on prend de la Javel et du vinaigre.

Muriel : Quelles attestations aviez-vous sur vous ?

Déménageur « Sartre » : Pour les attestations. Elles sont tout le temps mises à jour par le Ministère de l’Intérieur sur leur site. On a le justificatif de déplacement professionnel. C’est le patron qui le donne aux salariés, qui doit le prendre tout le temps avec lui. On doit être muni aussi de la Lettre de Voiture avec l’ordre de mission. Parce qu’il y a des gens qui contournent l’attestation. Donc nous on met toujours la lettre de voiture pour tel chantier avec la date. Comme cela, il n’y a pas de contournement de la procédure de confinement.

On a aussi l’attestation dérogatoire de déplacement, remplie par chaque salarié. Le justificatif de déplacement professionnel est fourni par la société. Moi je mets ces justificatifs avec une durée d’une semaine, avec une durée renouvelable, puis je renouvelle l’attestation pour mes salariés.

Mais vous pouvez mettre pour un mois, pour 2 mois, comme vous voulez. Moi, je mets pour une semaine, et je renouvelle. Ainsi je sais qui a utilisé son attestation et qui ne l’a pas utilisée. C’est cela les attestations que l’on doit fournir aux gendarmes et aux policiers quand ils nous contrôlent sur les aires de péage. Quand ils nous contrôlent, vous montrez juste les documents. Ils sont très compréhensifs, c’est encourageant. Eux aussi font leur travail.

Muriel : Du coup, la signature de la Lettre de Voiture se fait par email interposé. C’est bien cela ?

Déménageur « Sartre » : On a cessé de signer, car le virus peut survivre sur le papier. On évite tout contact. Si on touche les cartons, on se lave les mains avec le gel hydroalcoolique toutes les 30 minutes, et on se lave à la fin du chantier avec de l’eau, du savon de Marseille et de la Javel pour se désinfecter.

Muriel : Justement, qu’est-ce que vous avez fait chez vous une fois rentré chez vous après ce déménagement ?

Déménageur « Sartre » : Quand on entre chez nous, à la porte d’entrée de la maison, on enlève tous les vêtements de travail, on les mets dans un sac plastique fermé et ça part directement à la machine. Il faut prendre une douche et mettre de nouveaux vêtements. Une douche chaude. Ca tue le virus. On rentre se reposer à la maison !

Muriel : Oui, c’est bien mérité. Je vous remercie beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et je vous dis à bientôt, j’espère, pour vous proposer de nouveaux chantiers (Note : en dehors de la période de confinement autant que possible).

Déménageur « Sartre » : oui, avec plaisir pour de nouveaux chantiers ! 

 

Muriel
Conseillère en déménagement
« Sartre »
Déménageur, inscrit chez Déménager Facile depuis 2 ans

 

Profitez de notre outil de simulation pour obtenir gratuitement vos 3 devis de déménagement

 

Obtenez vos devis de déménagement

 

Nos conseillers sont à votre disposition afin de définir vos besoins et vous guider à chaque étape