Comment installer son nouvel espace de vie après un déménagement ?

espace de vie déménagement

Déménager est un événement stressant. 

Après plu­sieurs semaines de pré­pa­ra­tion, de trans­port et de ran­ge­ment, il est nor­mal que vous sou­hai­tiez vous sen­tir rapi­de­ment à l’aise dans votre nou­veau loge­ment.

Pour ce faire, nous vous pro­di­guons quelques conseils utiles à l’aménagement de vos espaces à l’issue d’un déménagement.

Anticiper l’aménagement de votre intérieur. 

Vous pou­vez pré­voir l’aménagement de votre nou­vel inté­rieur avant même le démé­na­ge­ment, lors des visites de votre logement.

 

N’hésitez pas à vous pro­je­ter en com­men­çant par déter­mi­ner les futures fonc­tions de chaque pièce : déli­mi­ta­tion entre la cui­sine et la salle man­ger, chambre paren­tale et chambre d’enfants, buanderie… 

 

Cette déli­mi­ta­tion vous aide­ra à vous orga­ni­ser dans le ran­ge­ment de vos biens. Le jour du démé­na­ge­ment, il est en effet impor­tant que vous puis­siez indi­quer clai­re­ment aux démé­na­geurs où doivent aller chaque meuble et chaque carton.

Il serait dom­mage que vous deviez re dépla­cer vous-même plus tard des objets lourds.

 

Il existe de nom­breux outils en ligne comme le site archifacile.com qui vous per­met­tra de des­si­ner un plan de mai­son ou d’appartement facilement.

Comment aménager un espace agréable à vivre ? 

Lors de l’amé­na­ge­ment de votre inté­rieur, veillez à ne pas encom­brer les points de cir­cu­la­tion tels que les cou­loirs, les accès aux portes ou aux fenêtres, ain­si que les pas­sages entre les dif­fé­rentes zones de vie.

 

Atten­tion à ne pas sur­char­ger les espaces avec trop de meubles ou de déco­ra­tions inutiles, afin d’éviter un aspect brouillon dès l’emmé­na­ge­ment. Cela vous don­ne­rait des dif­fi­cul­tés à appri­voi­ser rapi­de­ment votre nou­veau logement.

 

Si vous avez pré­vu d’acheter du mobi­lier neuf, veillez à lis­ter en avance ce dont vous avez besoin pour ne pas vous épar­piller une fois au magasin.

Lors du choix des meubles, essayez de vous les pro­cu­rer au maxi­mum dans un même thème esthé­tique, sans mul­ti­plier à outrance les cou­leurs, les formes et les styles. 

 

N’hésitez pas à trou­ver de l’ins­pi­ra­tion sur Pin­te­rest ou dans dif­fé­rents maga­zines de déco­ra­tion : ELLE déco­ra­tion, AD Magazine.

 

En cas de doute, n’hésitez pas à prendre des pho­tos des meubles qui vous inté­ressent ain­si que leurs mesures, afin d’être cer­tain qu’ils cor­res­pon­dront à votre intérieur.

L’importance de la lumière. 

Tout le monde aime un inté­rieur clair et lumineux !

Cer­taines cou­leurs sont plus à même d’attirer et reflé­ter la lumière, notam­ment les cou­leurs pas­tel, ou les teintes de jaune clair.

Évi­tez cepen­dant le rouge, le mar­ron, le mauve ou le gris, ain­si que le blanc sur les murs, un faux-ami qui a ten­dance à apla­tir les volumes.

 

Dans les pièces plus intimes comme la chambre ou la salle de bain, n’hésitez pas à fil­trer la lumière grâce à des voi­lages plu­tôt que de gros rideaux

Quand la nuit est tom­bée, pri­vi­lé­giez plu­sieurs éclai­rages dif­fus dans une pièce, plu­tôt qu’un pla­fon­nier unique. La lumière sera ain­si mieux répar­tie et moins agressive.

🚚 N’at­ten­dez plus, emmé­na­gez serei­ne­ment avec Démé­na­ger Facile

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email