logo demenager facile

Déménager un piano : conseil, astuce et prix

Piano

Sou­vent un objet de forte valeur, qu’elle soit sen­ti­men­tale ou même finan­cière : votre pia­no, demande une atten­tion par­ti­cu­lière durant votre déménagement.

Pour évi­ter qu’une rayure ou même une casse vienne enta­cher votre démé­na­ge­ment, voi­ci quelques astuces afin de dépla­cer votre pia­no dans de bonnes conditions. 

Assu­rez-vous d’être par­fai­te­ment au point sur la pré­pa­ra­tion de votre démé­na­ge­ment en consul­tant notre guide du démé­na­ge­ment. Vous y trou­ve­rez toutes les étapes néces­saires au bon dérou­le­ment de votre pro­jet. De la ges­tion de vos démarches admi­nis­tra­tives aux dif­fé­rentes tech­niques de char­ge­ment de votre camion de déménagement.

Comment préparer son piano pour le déménagement ?

Démé­na­ger un pia­no n’est pas une mince affaire. Le moindre coup lors de son démé­na­ge­ment pour­rait endom­ma­ger l’instrument et une simple éra­flure pour­rait faire dimi­nuer sa valeur. Que vous le dépla­ciez d’une pièce à une autre ou encore lors d’un chan­ge­ment de loge­ment, démé­na­ger un pia­no demande une cer­taine préparation.

Déterminer les mesures de votre piano

Avant toute chose, vous devez prendre les dimen­sions de votre ins­tru­ment, pour vous assu­rer qu’il pas­se­ra aisé­ment les dif­fé­rents cou­loirs et portes, lors du déménagement. 

Vous devez connaître les carac­té­ris­tiques et les infor­ma­tions de votre pia­no. Tel que le type de pia­no que vous pos­sé­dez, car un pia­no à queue et un pia­no droit ne font pas le même poids. Par consé­quent, ils ne demandent ni la même pré­pa­ra­tion, ni le même effort. 

Pour caté­go­ri­ser faci­le­ment votre ins­tru­ment, rete­nez que : 

  • Les pia­nos à queue sont très impo­sants. Ils peuvent peser jusqu’à 650 kg pour un pia­no à queue clas­sique. Ils mesurent géné­ra­le­ment entre 2,75 et 2,90 mètres. 
  • Les autres pia­nos à queue (quart de queue, trois quart de queue et demi-queue) sont plus petits. Ils pèsent tout de même entre 200 et 600 kg. 
  • Un pia­no droit lui, est plus léger donc plus pra­tique à trans­por­ter. Il se recon­naît par sa lon­gueur et son côté pra­tique dans l’agencement d’une pièce. Son poids maxi­mum est de 300 kg, mais sou­vent, il pèse aux alen­tours de 100 kg. 

Démonter le piano

Une fois la taille et le poids de votre ins­tru­ment déter­mi­nés, vous serez à même de juger s’il est utile de le démon­ter. Tous les pia­nos ne sont pas démon­tables, mais pour ceux qui le sont, il peut être pra­tique de reti­rer les pieds, par exemple. Sépa­rer votre pia­no en plu­sieurs par­ties peut vous aider à le trans­por­ter. Cela vous don­ne­ra notam­ment une meilleure agrippe. 

Contrai­re­ment aux pia­nos à queue, les pia­nos droits sont entiè­re­ment démontables. 

Si vous choi­sis­sez de démon­ter votre pia­no, pen­sez à conser­ver dans un sac les dif­fé­rentes vis et petites pièces. Anno­tez éga­le­ment leur empla­ce­ment sur l’instrument.

Protéger les touches du clavier

Afin d’é­vi­ter de perdre une touche du cla­vier durant le trans­port, fer­mez le cla­pet si celui-ci en pos­sède un. Pour vous assu­rer qu’il res­te­ra bien fer­mé durant tout le tra­jet, vous pou­vez l’entourer d’une corde en fai­sant plu­sieurs tours.

Optez pour une corde, une sangle ou de la ficelle plu­tôt que de l’adhésif qui pour­rait endom­ma­ger le ver­nis de l’instrument.

Si votre ins­tru­ment n’a pas de cla­pet, vous pou­vez tou­jours pro­té­ger les touches à l’aide d’une couverture. 

Protéger le corps du piano

La der­nière étape de la pré­pa­ra­tion au trans­port de votre pia­no est de cou­vrir l’ensemble de son corps

Pour la caisse, une cou­ver­ture peut être uti­li­sée. Bien évi­dem­ment, seule­ment si celle-ci n’est pas com­po­sée d’une matière glis­sante. Ensuite nous vous conseillons de pro­té­ger éga­le­ment les pédales. Vous pou­vez enrou­ler cha­cune d’entre elles dans du papier bulle par exemple.

Si votre pia­no pos­sède un cou­vercle don­nant accès aux cordes, pen­sez, bien évi­dem­ment à le fer­mer afin d’éviter d’en sec­tion­ner une durant le transport.

Déplacer son piano le Jour J 

Faites-vous aider pour le déménagement

Main­te­nant que vous connais­sez le poids et la taille de votre pia­no, il est plus simple de visua­li­ser le dérou­le­ment du trans­port. Il est peu pro­bable que vous puis­siez por­ter seul un pia­no de 600 kg, recru­tez donc de l’aide

Démé­na­ger un pia­no demande mini­mum 4 paires de bras. Afin que le pia­no soit sou­te­nu par cha­cun de ses coins prin­ci­paux, faites appel à vos amis ou votre famille. S’organiser en équipe est pri­mor­dial.  Si vous impro­vi­sez le démé­na­ge­ment de votre pia­no, cela pour­rait lui être fatal. 

Comme pour le trans­port de n’importe lequel de vos meubles, une tenue confor­table est de rigueur. Pré­voyez donc des chaus­sures adap­tées et des gants, pour une meilleure prise. 

Transporter le piano

En plus des mesures de votre ins­tru­ment, vous devez éga­le­ment prendre celles des dif­fé­rentes entrées de votre loge­ment. Les dif­fé­rentes portes, cou­loirs et fenêtres par les­quels le pia­no pour­rait devoir pas­ser. Il est impor­tant de pré­voir l’itinéraire que vous emprun­te­rez pour sor­tir le pia­no de votre loge­ment. Faites de même pour l’emménagement dans votre nou­veau domi­cile. À l’aide d’un mètre, mesu­rez la hau­teur et les coins des portes par exemple. 

Si la seule sor­tie pos­sible est une fenêtre, vous pou­vez tout de même envi­sa­ger de faire pas­ser votre pia­no par là, si les dimen­sions correspondent. 

Pour cela, mesu­rez le cadre de la fenêtre et étu­diez la dis­tance à faire des­cendre en rap­pel. Sor­tir le pia­no par la fenêtre demande du maté­riel sup­plé­men­taire. Dans l’idéal, un monte-charge peut être utilisé. 

Dans ce cas de figure, le plus rai­son­nable reste tout de même de contac­ter des professionnels. 

Pour réduire le risque de casse, le pia­no ne doit jamais être attra­pé par les pieds.

Si vous en avez la pos­si­bi­li­té, pro­cu­rez-vous une planche à rou­lettes adap­tée. Elle vous per­met­tra de dépla­cer le pia­no sans trop user de la force de vos bras. 

Pour un maté­riel adap­té au démé­na­ge­ment d’un pia­no assez lourd, comp­tez mini­mum 150 euros. 

Si le sol le per­met, vous pou­vez aus­si uti­li­ser une cou­ver­ture afin de faire glis­ser le pia­no. Pour cela, pla­cez-la en des­sous du corps du pia­no et gar­dez une marge suf­fi­sante afin de pou­voir tirer sur la cou­ver­ture . Cette tech­nique n’est pas à uti­li­ser en exté­rieur, elle sera plus effi­cace en inté­rieur sur un sol lisse (type par­quet, car­re­lage, marbre, etc…). 

Si vous man­quez de maté­riel ou que vous devez emprun­ter des esca­liers, vous serez obli­gé de por­ter le pia­no. Pour vous pro­té­ger, pen­sez à votre pos­ture pen­dant la prise :

  • Gar­dez votre dos droit 
  • Abais­sez-vous en pliant les genoux
  • Uti­li­sez la force de vos hanches pour sou­le­ver l’instrument 
  • Gar­dez la prise près du corps
  • Évi­tez les gestes brusques
 

Une fois por­té, votre pia­no doit être trans­por­té dans un véhi­cule adap­té. De pré­fé­rence un camion de démé­na­ge­ment, tout dépend de la taille de votre instrument. 

Le pia­no doit être l’un des pre­miers meubles ins­tal­lés dans le fond du camion. Pour un pia­no droit, s’il n’a pas été démon­té, il est pré­fé­rable de le lais­ser en posi­tion hori­zon­tale. Pour un pia­no à queue, pré­fé­rez la posi­tion verticale.

Lors du trans­port de l’instrument, le conduc­teur doit adop­ter une conduite calme et évi­ter toute bosse sur la route. 

Installer le piano dans son nouveau domicile

Une fois votre pia­no arri­vé à des­ti­na­tion, il est main­te­nant temps de l’agencer dans votre nou­vel espace

Vous êtes libre de l’agencement de votre inté­rieur, mais il est bon de savoir qu’un pia­no droit doit tou­jours être ins­tal­lé contre un mur inté­rieur. Au cas contraire, il pour­rait être endom­ma­gé, dans le temps, par le froid et l’humidité. 

Pour ter­mi­ner, pen­sez à accor­der de nou­veau votre ins­tru­ment. Un pia­no à ten­dance à se désac­cor­der après chaque grand dépla­ce­ment. Si votre pia­no est ancien, nous vous conseillons d’attendre plu­sieurs jours avant de tou­cher aux cordes. 

Confier le déménagement de son piano à des professionnels 

Si mal­gré ces conseils vous ne vous sen­tez pas apte à démé­na­ger seul votre pia­no, vous pou­vez tou­jours deman­der l’aide de professionnels. 

La prise en charge du démé­na­ge­ment de celui-ci par une équipe de démé­na­geurs coûte géné­ra­le­ment entre 100 et 600 euros.

Ce prix dépend de plu­sieurs cri­tères tels que :

  • Le type de votre pia­no (pia­no de concert, pia­no cra­paud, pia­no d’étude etc…) et son poids
  • L’accessibilité de votre logement
  • Le maté­riel néces­saire au trans­port du piano

Les pia­nos à queue sont géné­ra­le­ment plus coû­teux à démé­na­ger, puis­qu’ils sont plus volu­mi­neux, ils demandent plus de pré­pa­ra­tion et d’effort phy­sique. Comp­tez mini­mum 300 euros pour le démé­na­ge­ment d’un pia­no à queue. 

 

Démé­na­ger un pia­no demande une cer­taine expé­rience. Pour évi­ter d’a­bî­mer votre ins­tru­ment ou pire, de vous bles­ser gra­ve­ment, vous pour­riez faire appel à une entre­prise de déménagement.

Confier le démé­na­ge­ment de son pia­no à une entre­prise spé­cia­li­sée, c’est : 

  • Béné­fi­cier d’un savoir-faire de qua­li­té afin d’éviter les mau­vaises sur­prises et réduire les risques de casse
  • S’assu­rer un trans­port de son ins­tru­ment avec du maté­riel pro­fes­sion­nel, sans avoir à l’acheter ou à le louer
  • Pou­voir sous­crire une assu­rance démé­na­ge­ment adap­tée à la valeur de son instrument 

 

Démé­na­ger Facile peut vous accom­pa­gner durant le démé­na­ge­ment de votre pia­no en se char­geant de vous trou­ver un démé­na­geur qua­li­fié dans le démé­na­ge­ment d’objets lourds et pré­cieux. Grâce à leur maté­riel de démé­na­ge­ment adap­té, les pro­fes­sion­nels du démé­na­ge­ment sont capables de trans­por­ter votre pia­no quel que soit son poids. 

Après avoir rem­pli le for­mu­laire, un conseiller dédié vous contac­te­ra pour en savoir plus sur votre pro­jet de démé­na­ge­ment. Vous pour­rez lui trans­mettre les mesures et le poids de votre ins­tru­ment, il sera alors en capa­ci­té d’estimer le coût du démé­na­ge­ment de votre piano. 

La fra­gi­li­té de votre pia­no demande une cer­taine exper­tise. Assu­rez-vous un démé­na­ge­ment en toute séré­ni­té en fai­sant appel à des experts en déménagement.

 

Pro­fi­tez de notre outil de simu­la­tion pour obte­nir gra­tui­te­ment vos 3 devis de déménagement

 

Obte­nez vos devis de déménagement

 

Nos conseillers sont à votre dis­po­si­tion afin de défi­nir vos besoins et vous gui­der à chaque étape

 

Les questions fréquentes sur le déménagement d’un piano 

Le démé­na­ge­ment d’un pia­no coûte géné­ra­le­ment entre 100 et 600 euros. Tout dépend du type de pia­no et de sa valeur. Le prix est éga­le­ment déter­mi­né par dif­fé­rents fac­teurs : l’accès à votre loge­ment, le maté­riel néces­saire au trans­port et la main d’œuvre déployée pour le déménagement. 

Pour démé­na­ger un pia­no, une des pre­mières choses à faire est de le pro­té­ger. Pour cela, vous pou­vez uti­li­ser des cou­ver­tures de démé­na­ge­ment, de la corde et du papier bulle. Votre ins­tru­ment sera suf­fi­sam­ment pro­té­gé pour le démé­na­ge­ment. Pour faci­li­ter le trans­port de l’instrument, pré­voyez une planche à rou­lettes et des sangles. Dans cer­tains cas, un monte-charge peut être nécessaire.

Il n’est pas conseillé de démé­na­ger un pia­no seul. Pour des ques­tions de sécu­ri­té, un pia­no néces­site au mini­mum quatre per­sonnes pour être dépla­cé. En cas contraire, prendre le risque de le démé­na­ger seul peut endom­ma­ger l’instrument ou dans le pire des cas, entraî­ner des bles­sures graves.

Pour démé­na­ger un pia­no en pas­sant par des esca­liers, vous devez être accom­pa­gné d’au moins 3 personnes. 

Pre­nez soin de fer­mer le cla­pet du pia­no ain­si que le cou­vercle pro­té­geant les cordes s’il y en a un. Lors du por­tage, gar­dez votre dos droit et sou­le­vez le pia­no avec la force de vos hanches. Tenez la prise près de votre corps et avan­cez dou­ce­ment marche par marche. 

Si vous pos­sé­dez un pia­no à queue, la meilleure façon de le mettre en valeur est de l’installer au centre d’une pièce. Cet agen­ce­ment per­met éga­le­ment une meilleure sono­ri­té de l’instrument.

Pour un pia­no droit, pré­fé­rez une ins­tal­la­tion contre un mur inté­rieur. Le froid et l’humidité endom­ma­ge­raient votre pia­no s’il était en contact avec un mur extérieur.

Pen­sez éga­le­ment à pla­cer un tapis en des­sous du pia­no pour limi­ter la résonance.