Comment déménager avec un animal de compagnie ?

demenagement avec animaux

Comment déménager avec ses animaux et réussir leur adaptation ? 

Démé­na­ger Facile vous apporte quelques conseils pour vous aider à orga­ni­ser votre démé­na­ge­ment et aider vos ani­maux de com­pa­gnie  à se repé­rer dans leur nou­vel espace de vie

Déménager avec ses animaux de compagnie. 

Les entre­prises de démé­na­ge­ment ne sont pas habi­li­tées à prendre en charge le trans­port des ani­maux de compagnie.

 

Le démé­na­ge­ment de votre chien ou chat devra être réa­li­sé par vos soins. Pour évi­ter de per­tur­ber l’animal tout comme l’équipe en charge de votre démé­na­ge­ment, nous vous recom­man­dons de confier votre fidèle com­pa­gnon à un ami ou parent le jour du déménagement.

 

Pour vous aider dans votre démé­na­ge­ment, nous vous appor­tons quelques conseils, valables sur tous les animaux.

Cepen­dant, selon la nature et la manière de vivre, vous devez prendre d’autres pré­cau­tions sup­plé­men­taires pour que votre démé­na­ge­ment se passe au mieux.

Déménager avec son chat. 

Démé­na­ger avec son chat est une expé­rience qui peut s’avérer dif­fi­cile à vivre, pour vous et votre félin.

Vous devez prendre tout le temps néces­saire pour le ras­su­rer et l’aider à se fami­lia­ri­ser avec son nou­veau cadre de vie. Vous devez évi­ter tout stress. 

Voi­ci quelques conseils pour vous aider à pré­pa­rer votre chat au déménagement :

 

  •  Uti­li­sez un dif­fu­seur de phé­ro­mones félines : vous pou­vez bran­cher un dif­fu­seur élec­tro­nique quelques jours avant votre démé­na­ge­ment, lors de vos pas­sages dans votre nou­veau logement.

Cela per­met de pré­pa­rer la bonne accli­ma­ta­tion du chat à sa nou­velle maison.

La dif­fu­sion d’une repro­duc­tion féline sécré­tée par le chat, lorsqu’il se sent en sécu­ri­té per­met­tra à votre com­pa­gnon de s’adapter et de se sen­tir bien.

Cette petite astuce pour le démé­na­ge­ment du chat dimi­nue­ra consi­dé­ra­ble­ment le stress et les risques de grif­fures ou mar­quage de ter­ri­toire intempestifs.

 

  •  Char­gez les affaires de votre chat au der­nier moment : seconde astuce pour faci­li­ter votre démé­na­ge­ment, vous pou­vez deman­der au démé­na­geur de char­ger les affaires de votre chat (litière, panier, gamelle, arbre à chat…) dans le camion qu’au der­nier moment.

Les pre­miers objets déchar­gés dans votre nou­veau loge­ment seront ain­si ceux du chat et vous pour­rez les ins­tal­ler immé­dia­te­ment dans une pièce.

Il est conseillé de fer­mer cette pièce durant toute la durée de votre démé­na­ge­ment. Ce n’est qu’à la fin que votre chat retrou­ve­ra peu à peu confiance et que vous pour­rez le lais­ser visi­ter à sa guise son nou­vel environnement.

 

  •  Soyez patient et à l’écoute : si votre chat semble mal­gré ces pré­cau­tions en perte de repères, soyez patient et à l’écoute.

Un ani­mal apeu­ré peut deve­nir dis­tant et res­ter cacher des jours sous un lit ou sous un meuble pour n’en sor­tir que parce qu’il est pous­sé à sa faim.

Si le démé­na­ge­ment de votre chat semble l’avoir per­tur­bé, gar­dez sa marque d’aliment habituelle.

Si vous démé­na­gez dans un loge­ment plus petit, pen­sez à jouer fré­quem­ment avec votre chat pour sou­la­ger l’ennui.

 

  •  Si vous dor­mez à l’hôtel : si votre démé­na­ge­ment vous impose une nuit à l’hôtel, assu­rez-vous qu’il accepte bien les animaux.

Votre chat ne doit en aucun cas res­ter seul dans la voi­ture après l’agitation du démé­na­ge­ment, il devien­dra extrê­me­ment nerveux.

 

  •  Deman­dez conseil à votre vété­ri­naire : selon le carac­tère de votre chat, vous pou­vez vous tour­ner vers votre vétérinaire.

Il pour­ra peut-être vous conseiller d’utiliser des sprays ou des médi­ca­ments pour apai­ser votre compagnon.

Même si démé­na­ger est auto­ri­sé par le gou­ver­ne­ment durant ce confi­ne­ment, l’autorisation d’accompagnement est res­treinte. Elle s’applique uni­que­ment à la famille concer­née par le demenagement .

Par consé­quent, vous ne pour­rez pas faire appel à votre entou­rage pour vous don­ner un coup de main… 

Afin de garan­tir votre sécu­ri­té ain­si que celle de votre entou­rage, nous vous recom­man­dons donc for­te­ment d’engager des pro­fes­sion­nels pour réa­li­ser votre demenagement .

Déménager avec son chien.

Le démé­na­ge­ment d’un chien pose moins de pro­blèmes que le démé­na­ge­ment d’un chat.

Lorsque son édu­ca­tion a été bien faite, votre chien observe et se réfère en toutes cir­cons­tances à son maître et tire de ses regards et ins­truc­tions une source d’apaisement.

Expo­sé à un nou­vel envi­ron­ne­ment, votre chien sou­hai­te­ra décou­vrir par lui-même.

 

Pour démé­na­ger votre chien, vous devez pen­ser à tout pour faci­li­ter au mieux son arrivé : 

 

  •  Faites visi­ter votre nou­veau loge­ment à votre chien : dans l’idéal, avant d’emménager, il est mieux de faire visi­ter votre loge­ment à votre chien. Il se sen­ti­ra moins per­du le jour de votre déménagement.

 

  •  Fixez des règles : après votre ins­tal­la­tion, il se peut que votre com­pa­gnon fasse quelques bêtises. Vous devez fixer des règles : inter­di­sez lui tout de suite d’entrer dans les pièces aux­quelles il n’aura pas accès par la suite.

 

  •  Emme­nez votre chien en pro­me­nade : gui­dé par son maître, votre chien adop­te­ra les bonnes dis­tances et les bons com­por­te­ments. Emme­nez donc votre chien en pro­me­nade autour de votre nou­veau loge­ment et décou­vrez tous les deux le quar­tier. Si vous démé­na­gez dans un loge­ment plus petit, aug­men­tez le nombre de pro­me­nade avec votre chien.

 

  •  Gar­dez la même rou­tine : après le démé­na­ge­ment de votre chien, pen­sez à conser­ver la rou­tine jour­na­lière habi­tuelle, avec les mêmes temps de pro­me­nade quo­ti­diens. Vous devez res­pec­ter son heure de repas habi­tuelle et main­te­nir ses points de stabilité.

 

  •  Pla­cez sa cou­ver­ture ou son panier : N’oubliez pas de choi­sir un endroit tran­quille et tem­pé­ré pour y pla­cer sa cou­ver­ture ou son panier. Mon­trez à votre chien l’endroit ou il dort, sa gamelle et ses jouets afin qu’il s’adapte plus vite.

 

  •  Modi­fiez vos coor­don­nées : une fois votre démé­na­ge­ment ter­mi­né, vous devez modi­fier vos coor­don­nées sur le col­lier de votre chien et sa puce électronique.

🚚  N’hésitez pas à faire appel à un pro­fes­sion­nel pour votre déménagement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email