Comment déménager son deux roues en toute sécurité ?

demenagement deux roues

Organiser le déménagement d’un deux roues. 

Démé­na­ger un deux-roues en toute sécu­ri­té demande de prendre des pré­cau­tions par­ti­cu­lières. Décou­vrez les conseils de Démé­na­ger Facile :

Comment obtenir un devis pour le déménagement de ma moto ? 

Vous démé­na­gez, et sou­hai­tez bien enten­du dépla­cer votre moto avec le reste de vos meubles.

Il faut le pré­ci­ser dès que pos­sible à votre conseiller Démé­na­ger Facile, ou au com­mer­cial qui effec­tue votre visite tech­nique.

Le volume d’une moto ne peut pas être inclus au devis de la même façon que celui d’une biblio­thèque ou d’un fau­teuil, car un deux-roues doit être char­gé de façon bien spé­ci­fique dans le camion afin d’éviter tout dommage.

Le prix du trans­port de votre moto sera donc indi­qué clai­re­ment dans la par­tie « options » de votre devis.

Celui-ci se cal­cule en fonc­tion de la dis­tance à par­cou­rir, mais aus­si du modèle de la moto.

Nous vous décon­seillons de faire une demande de grou­page pour ce type de trans­port. En effet,  un camion par­ta­gé n’y sera pas for­cé­ment adapté.

Il vaut mieux faire trans­por­ter votre deux-roues en même temps que le reste de vos biens.

Si votre moto n’est pas en état de marche, cela ne pose pas de sou­ci. Il est impor­tant cepen­dant qu’elle puisse rou­ler afin de ren­trer dans le camion.

🏍️ Besoin d’aide pour votre démé­na­ge­ment avec une moto ? 

Comment préparer le déménagement de ma moto ? 

-Si l’assurance contrac­tuelle de votre démé­na­geur ne couvre pas la valeur de votre moto, pen­sez à rem­plir une décla­ra­tion de valeur. Pour plus de ren­sei­gne­ments, n’hésitez pas consul­ter notre article sur les assu­rances ici !

-Videz votre moto de toute son essence. Cou­pez les alarmes et reti­rez les acces­soires tels que les sacoches, qui devront être trans­por­tés à part.

-Pen­sez à déblo­quer roues et guidon.

-Lais­sez une pho­to­co­pie des papiers du véhi­cule aux démé­na­geurs. Celle-ci leur sera deman­dée par la police ou la gen­dar­me­rie en cas de contrôle sur la route.

A l’arrivée à des­ti­na­tion, véri­fiez le bon état de la moto. Remet­tez de l’essence et faites-la fonc­tion­ner pour s’assurer qu’elle n’a subi aucun dom­mage dû au transport.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email