Comment gérer un déménagement avec un enfant ?

enfant dans carton

Le démé­na­ge­ment est une étape qui concerne toute la famille. Même si cette déci­sion revient aux parents, il faut tou­jours prendre en consi­dé­ra­tion les réac­tions de votre enfant pour que cette étape de votre vie se déroule au mieux. Pour pré­pa­rer au mieux votre enfant au démé­na­ge­ment, voi­ci quelques conseils pour vous gui­der durant cette étape.

Prévenez tôt votre enfant pour le rassurer

Anticipez pour laisser du temps à votre enfant pour accepter

Même si votre démé­na­ge­ment n’aura lieu que dans plu­sieurs semaines, pré­ve­nir votre enfant au plus tôt de votre déci­sion de démé­na­ger est la meilleure chose à faire. Si vous lui cachez des choses, il risque de s’en rendre compte.

En effet, les démarches sont nom­breuses à l’approche d’un démé­na­ge­ment. La visite, voire la vente du loge­ment actuel va pro­vo­quer du pas­sage dans son lieu de vie qu’il ne pour­rait pas com­prendre. La recherche de votre futur loge­ment engen­dre­ra des absences qu’il pour­rait remar­quer. Vous ris­quez sûre­ment de faire du tri, votre enfant le remar­que­ra et il pour­rait être perturbé.

Le chan­ge­ment est sou­vent dif­fi­cile pour un enfant. Un démé­na­ge­ment est un cham­bou­le­ment total de tous ses repères et habi­tudes : chan­ge­ment de mai­son, de ville, d’école et aus­si chan­ge­ment de copains… Il fau­dra du temps pour que votre enfant accepte l’idée de déménager.

Pour autant, il doit com­prendre qu’une sépa­ra­tion est bien dif­fé­rente d’une perte. L’annonce du démé­na­ge­ment est l’occasion de pré­voir des moyens pour conti­nuer à gar­der des liens avec ses amis. Vous pour­rez lui offrir un car­net d’adresse pour qu’il y enre­gistre les coor­don­nées de ses amis. C’est une bonne manière de faire com­prendre à votre enfant qu’il pour­ra res­ter en contact avec ses amis après le démé­na­ge­ment et même les voir pen­dant les vacances.

Expliquez vos raisons à votre enfant

Pour que votre enfant accepte plus faci­le­ment l’idée de démé­na­ge­ment, expli­quez lui au mieux les rai­sons du démé­na­ge­ment pour qu’il com­prenne pour­quoi tout ce cham­bou­le­ment lui est impo­sé. Soyez pré­cis dans vos expli­ca­tions, ne vous limi­tez pas à une réponse vague n’apportant aucun élé­ments de détails. Que ce soit pour une nou­velle oppor­tu­ni­té de tra­vail, pour une sépa­ra­tion ou pour amé­lio­rer votre confort de vie, votre enfant accep­te­ra mieux ce qu’il est en capa­ci­té de comprendre.

Pour évi­ter le stress de votre enfant et afin qu’il com­prenne mieux le concept du démé­na­ge­ment, misez sur une approche plus douce à l’aide d’histoires par exemple. Lisez-lui des livres sur ses per­son­nages pré­fé­rés qui démé­nagent. De nom­breux ouvrages pour enfants existent sur le sujet. Votre enfant pour­ra s’identifier au per­son­nage qui, comme lui, va vivre un démé­na­ge­ment et il pour­ra com­prendre les dif­fé­rentes étapes aux­quelles il doit s’attendre

Faites participer votre enfant au déménagement pour l’impliquer

Préparez votre enfant au changement

Pour que votre enfant puisse se pro­je­ter dans son nou­veau chez lui, habi­tuez-le au plus tôt à son chan­ge­ment de domi­cile. Vous aurez de nom­breuses oppor­tu­ni­tés pour lui faire décou­vrir son futur foyer avant le début du démé­na­ge­ment. Vous pou­vez petit à petit lui faire décou­vrir son nou­vel envi­ron­ne­ment par une balade dans le quar­tier pour repé­rer les rues aux alen­tours, puis en allant voir les com­merces. Ceci per­met­tra à votre enfant de se faire des nou­veaux repères. Pen­sez aus­si à vous ren­sei­gner sur les asso­cia­tions et clubs spor­tifs de la ville. Vous pour­rez y emme­ner votre ou vos enfants pour voir les infra­struc­tures et leur don­ner envie de s’inscrire. Il est impor­tant de ne pas négli­ger le social durant le démé­na­ge­ment avec un enfant, cela lui per­met­tra de se faire de nou­veaux amis et d’intégrer de nou­veaux groupes une fois installé.

Une fois que vous aurez les clés de votre nou­veau domi­cile, vous pour­rez y ame­ner votre enfant pour qu’il repère les lieux. Des espaces vides vous per­met­tront de mieux vous pro­je­ter et ain­si vous pour­rez impli­quer votre enfant dans le futur amé­na­ge­ment des pièces. Le fait de rame­ner les meubles de son ancienne chambre le ras­su­re­ra, la visite du futur domi­cile est alors l’occasion idéale pour lui d’imaginer sa future chambre. Ce démé­na­ge­ment sera une oppor­tu­ni­té pour votre enfant de choi­sir une déco­ra­tion qui lui cor­res­pond. Pen­sez donc à l’emmener dans les maga­sins pour choi­sir de nou­veaux meubles ou les nou­velles cou­leurs de sa chambre.

Profitez de votre main d’œuvre miniature

Quand vien­dra l’heure de com­men­cer à trier les affaires puis de faire les car­tons pour quit­ter votre ancien loge­ment, ne négli­gez pas la par­ti­ci­pa­tion de votre enfant. Selon son âge, il pour­ra mettre ses affaires dans des car­tons, voire les embal­ler. Cette étape est ras­su­rante pour votre enfant, il ver­ra que son dou­dou et ses jouets pré­fé­rés vont l’accompagner dans son futur chez lui. Vous pour­rez même lui deman­der de trans­por­ter des petits car­tons pour le faire par­ti­ci­per le jour du démé­na­ge­ment, il sera ras­su­ré de voir ses affaires démé­na­ger avec lui. Si votre enfant est trop jeune pour vous accom­pa­gner durant le démé­na­ge­ment, pen­sez à réser­ver à l’avance une garde d’enfant afin d’éviter du stress à tout le monde et démé­na­ger sereinement.

Après un démé­na­ge­ment, les enfants seront débous­so­lés et ne se sen­ti­ront pas chez eux. Il est impor­tant de débal­ler en pre­mier les affaires les plus uti­li­sées par votre ou vos enfants pour qu’ils retrouvent leurs marques dans leur nou­veau domi­cile. Faites les par­ti­ci­per à l’aménagement de leur nou­velle chambre pour qu’ils se créent de nou­veaux repères.

Le mieux pour les enfants est de faire des acti­vi­tés en s’amusant. Un démé­na­ge­ment ludique per­met­tra à votre enfant de mieux appré­hen­der son nou­veau domi­cile. Si son âge le per­met, vous pou­vez le faire par­ti­ci­per à cer­tains pro­jets de déco­ra­tions, en lui ten­dant le rou­leau de pein­ture pour qu’il vous aide à refaire un mur par exemple. L’impliquer dans l’aménagement lui per­met­tra de se sen­tir chez lui.
Mais sur­tout pour ne pas per­tur­ber le rythme de votre enfant, gar­dez la même rou­tine qu’avant : heure des repas et du bain fixes, une his­toire avant d’aller se coucher…

En appli­quant tous ces conseils, vous per­met­trez à votre enfant de voir le démé­na­ge­ment comme un chan­ge­ment posi­tif dans sa vie, même si cela reste un évè­ne­ment stres­sant pour lui.
Mais si le démé­na­ge­ment vous paraît être une épreuve très stres­sante et que vous pré­fé­rez vous déles­ter de cer­taines tâches dif­fi­ciles pour pas­ser plus de temps avec votre enfant, nos équipes peuvent vous aider ! Faites appel à des pro­fes­sion­nels pour orga­ni­ser au mieux votre démé­na­ge­ment et évi­ter le stress et une orga­ni­sa­tion dif­fi­cile le jour J.

🚚  N’hésitez pas à faire appel à un pro­fes­sion­nel pour votre déménagement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email